Bzh Explorer
Partage de bonnes Adresses
et infos pratiques en Bretagne
La Bretagne d'un point à un autre sans passer par la ligne droite
Newsletter Contact

Accueil
 

Pouldreuzic
habitants : les Pouldreuzicois
météo / chiffres clé / wikipedia /

Jean Hénaff

L’inventeur du célèbre pâté éponyme (1859 - 1942)
Par Bea - 21 avril 2006 - 8079 visites
Produits du terroir

Cet agriculteur d’avant-garde a marqué de son empreinte - et de sa boite bleue - le monde de l’agroalimentaire breton. Un symbole de la Bretagne partout dans le monde.

Né en 1859 à Pouldreuzic, Jean Hénaff a fait ses études au collège du Likès à Quimper.
C’est en 1907, alors qu’il est conseiller municipal de Pouldreuzic depuis presque 20 ans, qu’il ouvre dans sa ville l’usine de Kerc’hastel. La première saison, l’usine met en boite 30 tonnes de petits pois. Jean Hénaff évite ainsi aux agriculteurs d’aller livrer les petits pois et les haricots verts aux usines de Quimper et Pont-L’Abbé. A cette époque, il suffit d’une mauvaise saison pour que la vie des agriculteurs bascule dans la galère. Sept annnées plus tard, en 1914, il se met à fabriquer du pâté. Une recette inchangée depuis, et qui a gardé ses secrets de fabrication...

Si Jean Hénaff s’est "lancé" dans le pâté, c’est aussi pour atténuer le côté saisonnier de son activité. En 1914, 4 porcs seulement sont appertisés. Et 73 en 1915, et plus d’un millier en 1925. Petite précision : l’appertisation est une technique de conservation de longue durée ancienne, qui tient son nom de son inventeur Nicolas Appert (XVIIIe siècle).

Son entreprise, Jean Hénaff l’a créée avec le conservateur nantais Aristide Gantier, et l’ingénieur Stanislas Moreau de Lizoreux. En 1917, après le retrait successif de ses deux associés, Jean Hénaff travaille en famille, avec son fils Jean-Marie. L’essor commence véritablement avec l’arrivée dans l’entreprise de J.A. Dechaud, qui développe le réseau de vente. En 1928, la société Jean Hénaff et Cie est aussi une affaire familiale : ses quatre fils travaillent aux côtés du père.

Celui que l’on surnomme Yont Yan Nena (ou Yon Yan, oncle Jean) parle autant le breton que le français. Il porte d’ailleurs le costume traditionnel bigouden. Père de treize enfants, ce Finistérien semble ne pas avoir cultivé que des graines de trèfle. Il a peut-être cueilli un trèfle à quatre feuilles, vu le succès toujours conséquent de son pâté Hénaff.

Une fois l’entreprise en de bonnes mains (ses fils), Jean Hénaff s’investit davantage en politique. En 1925, il devient maire de Pouldreuzic, puis conseiller général.
En 1933, il se retire de son usine, puis en 1935 de ses derniers mandats électoraux. Jean Hénaff décède sous l’occupation en 1942, à 83 ans.

L’usine de 1907 est toujours là, à Pouldreuzic. C’est aussi dans cette commune que se trouve la Boutique Hénaff, ouverte toute l’année !

Si la gamme de produits Hénaff s’est diversifiée, le fameux pâté reste le fer de lance de la marque.


Le site officiel de l’entreprise Hénaff



<<
>>

Laisser un commentaire


haut de page
Suivre la vie du site 339 visites hier | Espace privé
Pages de ce site et leur contenu © Arkam 2004 2013 Conseil en tourisme électronique, Photo, Video, Rédactionnel
Textes et photos © de leurs auteurs respectifs. Ce site respire avec Spip, Apache, Perl, Mysql, Php, Debian