Bzh Explorer
Partage de bonnes Adresses
et infos pratiques en Bretagne
La Bretagne d'un point à un autre sans passer par la ligne droite
Newsletter Contact

Accueil
 

Brandivy / Brandevi
météo / chiffres clé / wikipedia /

La Ferme des Granges

Un gite pour poulet fermier à la campagne
Par pascal - 14 avril 2008 - 5028 visites
Produits du terroir

Il est arrivé ici tout petit poussin, un matin très tôt, il venait de naitre dans la nuit au couvoir Saint-François à Saint-Hernin dans le Finistère. Il a ouvert les yeux sur un lit de paille, au milieu d’autres comme lui, poussin de poule à cou nu ou de pintade.

Il fait bon, la température est régulée à 23 degrés, 30 degrés directement sous la lampe, le parasol n’est pas fourni. 6 semaines plus tard, il fait ses courses en extérieur.

La ferme des Granges est un lieu plutôt paisible créé en 2003 par Pascal et Geneviève Hérisson. C’est une exploitation agricole d’environ 10 hectares, sur laquelle on élève poulets, pintades et chapons, sur laquelle on produit maïs et blé pour l’alimentation des volailles. 75% d’autonomie de production, reste 25% achetés à l’extérieur pour faire face à la demande des 5000 animaux commercialisés chaque année. Ils répondent à l’appellation volaille fermière : élevage non intensif à la ferme, commercialisation à moins de 80km à la ronde.

Maïs et blé sont conservés en silot aéré et sont extraits à la demande puis concassés direction les mangeoires.

Cinq espaces vacances sont actuellement aménagés à la Ferme des Granges, trois sont en production pendant que deux sont en vide sanitaire. (Les gites ayant servi à la production sont entièrement nettoyés et laissés au repos pendant deux mois pour permettre notamment la repousse de l’herbe)

Chaque jour les volets sont ouverts tôt le matin et la volaille part à sa guise et sans se marcher sur les pieds à la découverte des 2000 mètres carrés qui entourent chaque gite.

Les activités du quotidien :

-  atelier ponte réservé à l’origine marans croisée cou-rouge, 70 places, inscriptions obligatoires,
-  causerie avec les collègues,
-  promenades dans le parc,
-  grattage de terre, on partage son ver assez rarement mais on en trouve régulièrement au pied d’une herbe bien grasse,
-  et la grande attraction : suivi de course de pintades sans objectif.

Les repas sont proposés dès le matin et le restaurant sert en continu toute la journée.

La durée du séjour évolue entre 15 et 18 semaines, et c’est vers la 14eme semaine de régime fermier que la chair commence à se doter d’un persillé soyeux à côté duquel on passe régulièrement lorsqu’on fréquente les modèles de l’industrie, même parfois ceux de l’industrie labellisée.

Cette arrivée du persillé est concomitante à l’affirmation de la nature sexuelle de la bête, et c’est d’ailleurs à ce moment là que de jolies plumes de queue poussent au male et que la crête s’affirme afin de le rendre séduisant. Ces modifications hormonales sont source de parfum de la chair.

Qui dit séjour plus long dit séjour plus cher, forcément, le blé, ça coute avant de rapporter, pareil pour le maïs même si c’est moins drôle. Alors on ne s’étonnera pas de payer un peu plus cher les volatiles fermiers, mais on sait pourquoi.

Lorsqu’on se balade parmi les volailles de la ferme des Granges, il est surprenant de constater leur tranquillité vis-à-vis de l’inconnu que je suis. Bien sûr au début, elles ont pris leurs distances, mais assez rapidement je ne suis plus une menace, et la pintade n’hésite plus à venir cacaber à proximité. Et oui, la pintade cacabe au même titre que le lion rugit et l’oie oit. Ah non pardon, l’oie cacarde et voici pour les curieux une liste plus complète d’animaux et de leurs langages

Ici, tout est fait afin de préserver un développement harmonieux du poulet et on retrouve cette sérénité et cette énergie dans l’attitude des éleveurs.

Avant de vous laisser décider à quelle sauce vous allez pouvoir cuisiner la volaille, voici un petit truc utile pour savoir à quoi vous avez affaire lorsque vous achetez des oeufs. A part les oeufs qui vous sont refilés par le sympathique voisin à qui vous avez filé un coup de main pour rentrer son bois, ce qui existe généralement dans les coins où la notion de voisinage traduit une dimension humaine, les oeufs du commerce sont tous marqués d’un numéro qui sert à déterminer sa provenance. Le premier chiffre permet d’identifier le type de production.

-  0, c’est le bio
-  1, ponte à la ferme, en plein air.
-  2, élevage sur sol.
-  3, élevage intensif, hors sol, en batterie.

Ici c’est le numéro 1 qui prime.

Voilà, en plus de la ferme des Granges, que vous pouvez visiter sur demande, vous pouvez également retrouver Pascal et Marie-Geneviève sur le marché de Grand-Champ, place de l’Eglise, chaque samedi matin ;


Pascal & Marie Geneviève Hérisson
-  Les Granges 56390 Brandivy
-  02.97.56.08.66
-  herissonpa2@wanadoo.fr
-  gps:47.817189,-2.924595
Plan

Portfolio

  • Un territoire vaste et vierge où le héros etc...
  • Les poussins
  • Le restaurant, service toute la journée
  • Ouverture des volets matinle
  • Session pintadage
  • Gite à la ferme
  • Hé les gars, un double ?
  • Blé et maïs, concassé quelques secondes auparavant


<<
>>

Laisser un commentaire


haut de page
Suivre la vie du site 432 visites hier | Espace privé
Pages de ce site et leur contenu © Arkam 2004 2013 Conseil en tourisme électronique, Photo, Video, Rédactionnel
Textes et photos © de leurs auteurs respectifs. Ce site respire avec Spip, Apache, Perl, Mysql, Php, Debian